Articles·aventure·Par Genre

Les Chroniques d’Utopia : Midgard – le Réveil de l’Avatar

 

les-chroniques-d-utopia

Titre: Les chroniques d’Utopia : Midgard tome 1 : Le réveil de l’Avatar

Auteur: Arnaud J.Laplace

Éditions: A.J Laplace (Auto-édition)

Année de parution: 2016

Pages: 596

 

Résumé :

Nous suivons le jeune Alzâck Hawk, jeune prodige, dans un monde nouveau: Utopia. L’adolescent de quatorze ans n’a pas acquis de magie dans ce futur, mais il est le meilleur stratège.
Son plus grand rêve est de posséder son propre navire, malgré son mal des transports. Avec l’aide de ses amis il va tout faire pour y arriver.
Le jeune homme présente des caractéristiques physiques étranges et Alzâck se pose de plus en plus de questions quant à sa réelle identité… Ce pourrait-il que les Avatars, surpuissants et mystérieux, existent encore?

 

Mon avis :

Je remercie l’auteur, pour m’avoir confié la lecture de son livre.

Je me suis retrouvée plongée dans un monde nouveau : fantastique et technologie se côtoient avec simplicité. Je n’ai pas beaucoup aimé ce mélange au début, mais grâce aux explications de l’auteur, j’ai pu mieux comprendre ce choix.

Le personnage principal, Alzâck, a seulement quatorze ans. Il est dénué de pouvoirs magiques mais possède un raisonnement sur-développé et une intelligence rare.
Je n’ai pas réussi à m’attacher à lui. Je n’aimais pas son caractère. Je le trouvais trop arrogant avec  sa façon de dire « Je suis Alzâck Hawk, le meilleur Stratège d’Utopia » et blabla…
Je n’ai pas vraiment apprécié les autres personnages. Sauf peut-être Saarah. Une jeune vampire.
Je n’ai rien trouvé de spécial aux amis de notre jeune Alzâck…. Mais sans eux l’histoire n’avancerait pas!

J’ai adoré l’environnement dans lequel évoluent les personnages. Il est riche et l’auteur a pris le temps de creuser les caractéristiques de chaque espèces qui peuplent Utopia.
Vampire, orcs, nains… se côtoient en toute simplicité.

L’écriture est simple, fluide, riche et en même temps parfaite pour un « jeune lecteur » de douze-treize ans, qui lit bien.

Les petits plus qui le différencient des autres livres: les jolies illustrations, un bravo pour Noélie Dayma. Les notes en fin de chapitres m’ont parfois fait beaucoup sourire!

En conclusion : Un joli roman dont le monde fantastique m’a conquise! Des rebondissements auxquels on ne s’attend pas, des créatures magiques… C’est magnifique!

Note: 16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s